Liv Ullmann 900px

Accueil > Cinéma > Lumière 2018 - Master Class Liv Ullmann

Lumière 2018 - Master Class Liv Ullmann

Publié par - 15 octobre 2018

Catégorie(s): Cinéma, Expositions / Festivals

Le théâtre de l'Odéon recevait ce dimanche 14 Octobre 2018 Liv Ullmann pour une masterclass consacrée à son travail d'actrice et de metteur en scène. Du haut de ces soixante années de carrière artistique qui l'ont vues pratiquer en alternance son métier d'actrice de théâtre et de cinéma, de réalisatrice ou d'écrivaine, Liv Ullmann attire toujours. Ainsi une foule consistante composée d'anonymes ou de célébrités s'est déplacée. Javier Bardem, Michel Ciment, Hugh Hudson, entre autres, étaient venus l'écouter.

Liv Ullmann

Bien que révélée au grand public dans le film Persona en 1966, Liv Ullmann n'a jamais considéré le film comme un tournant dans sa vie. Pour elle, pas d'avant et pas d'après Persona. Pour Liv Ullmann, la vie est une continuité de changements, petits ou grands. Sa rencontre avec Ingmar Bergman, sa première nomination aux oscars, ses films hollywoodiens, ses pièces sur Broadway sont tous des changements ayant agrémentés sa vie. Son plus grand changement a été le travail initié il y a 30 ans avec les réfugiés. Liv Ullmann est une femme de combats (les femmes, les réfugiés).

Une partie de cette masterclass fut axée sur la méthode de travail de Liv Ullmann qui fut comparée à la méthode Stanislavski utilisée, elle, par beaucoup de ses collègues américains. En parfaite harmonie artistique avec Ingmar Bergman, son travail d'actrice se concentre sur une extériorisation des sentiments du personnage en se basant sur l'imaginaire du comédien et non sur les directions du réalisateur. D'après, Liv Ullmann, un réalisateur ne doit pas imposer à son acteur la façon de jouer qu'il souhaite, mais doit lui faire réfléchir sur ce que le personnage peut ressentir.

Liv Ullmann

Liv Ullmann a partagé avec l'audience son plus beau moment d'actrice, ce fut pour Une Passion d'Ingmar Bergman en 1969. Lors d'un long plan séquence où elle est filmée en gros plan, elle doit énoncer une tirade pleine d'émotions à propos de son défunt mari. En toute naïveté elle pensait que son personnage était vraie. Juste avant de lancer le moteur le réalisateur lui indique le contraire, son personnage mentait en réalité. Durant la prise, elle fut envahie par un mélange de sentiments faisant appel à son vécu et à l'histoire de son personnage. Ses pommettes sont devenues rouges, ses yeux se sont remplis de larmes…

Durant le moment des questions/réponses avec le public, Liv Ullmann eut un échange avec Javier Bardem. Elle lui a transmis toute l'admiration qu'elle lui portait et a souligné ses prouesses d'interprétation pour No Country For Old Men ainsi que pour Biutiful. Tout au long de sa carrière Liv Ullmann a récolté plus de quarante prix qu'elle ne considère que très peu : "ils font plaisir à la famille et aux amis, mais il ne parlent pas pendant les longs après-midi...". Pour conclure, elle exprima le bonheur qu'elle ressent d'être au Festival Lumière où sont célébrés le cinéma (sans compétition) et les échanges entre les acteurs et le public.

Javier Bardem

Photos prises par Brice Werry

Partager